Allaitement maternel ou biberon?

04 Sep. 2018

Quel bonheur représente l’arrivée d’un nouveau membre dans une famille! Avec l’excitation et l’appréhension qu’amène l’arrivé d’un nouveau poupon vient aussi les questionnements et le stress lié au bien-être de l’enfant. C’est pourquoi il est important d’être bien informé pour faire des choix éclairés et correspondant à nos valeurs.

Au niveau dentaire, choisir entre l’allaitement ou le biberon a un impact sur la position des dents, sur la forme du palais et sur les habitudes buccales de l’enfant, ce qui pourrait mener à des conséquences plus graves à long terme.  

D’un côté, l’allaitement est idéal pour que l’enfant conserve une santé buccale optimale puisque le mamelon de la mère s’adapte à la forme de la bouche. Donc, l’équilibre des forces qui se trouve dans la bouche n’est pas perturbé. Effectivement, lorsqu’elle est au repos, la langue est dans le haut de la bouche, sur le palais dur. Aussi surprenant que cela puisse paraître, les os sont très malléables et une simple force constante peut déplacer ou modifier leur forme, surtout à l’âge d’un bébé où ceux-ci sont en développement.

Image Image

Alors, l’idéal est de conserver la position la plus naturelle possible, où les forces entre les joues, les dents et la langue sont équilibrées d’une manière à ce que l’enfant développe des dents droites et un palais droit ce qui est un indice d’une bouche en santé. Ainsi, puisque le mamelon prend la place de la langue lors de l’allaitement, ces forces ne sont pas perturbées.

D’un autre côté, le bout d’un biberon est différent qu’un mamelon. Celui-ci est plus rigide et prend de la place au lieu de s’adapter à la forme de la bouche. Avec le biberon, l’enfant n’a pas le choix de mettre la langue dans le bas de la bouche, ce qui n’est pas la position naturelle de la langue. Les forces sont alors déséquilibrées : en plus d’annuler celles qui balancent les dents, le biberon applique d’autres forces, notamment sur le palais, qui dénature la forme de la bouche.

Au final, plusieurs facteurs influencent cette décision. Chaque situation est différente, et parfois, il impossible pour les parents d’allaiter le bébé. Le plus important, c’est que l’enfant soit nourri!

Image

Isabelle Deschênes, dentiste
Centre dentaire Deschênes

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *