Les radiographies dentaires et les radiations.

5 Janvier 2017

 

L’origine des radiographies dentaires

     Il était une fois la découverte des rayons X dans les années 1895 avec le physicien allemand Wilhelm Röntgen. Ce dernier a remarqué la présence d’un rayonnement inconnu et puissant qui était capable de traverser la matière. Il le nomma le rayon X, le nom donné à une variable inconnu en mathématique.

premiere radiographie     Il remarqua que les rayons X sont faiblement absorbés par la matière et que l’absorption de la matière est augmentée avec la matière plus dense (avec une masse atomique plus élevé). De plus, une fine couche de plomb suffit à stopper le rayonnement. Finalement le rayon X peut imprimer sur une plaque photographique.

   Dès la publication de la nouvelle découverte, un dentiste allemand du nom de Walkhoof, présente la première radiographie dentaire.Première radiographie dentaire

 

     Avec cette découverte, la présence d’appareil dans les foires publiques était à la mode. Tout le monde voulait voir l’intérieur de son corps!

     Mais après une certaine utilisation, les patriciens remarquent des formes de brûlures sur leur main qui tiennent les plaques photographiques sur les patients. Un nombre croissant du développement du cancer devient de plus en plus inquiétant chez ces praticiens par l’usage cumulatif des rayons X sur leur organisme. Il faut dire qu’à ce moment, le temps d’exposition était de 20 minutes pour chaque radiographie et les doses très fortes pour imprimer sur les plaques photographiques.

 

L’évolution à travers les années

     Avec les années, le temps d’exposition et de nouvelles techniques ont fait diminuer l’intensité des rayons X administré diminua par 4 vers les années 1950 et encore par 3 dans les années 60. Mais avec la numérisation des radiographies dentaires, la diminution des émissions est passé à un autre niveau en diminuant de 75 à 80% pour les radiographies inter proximales et de 30% pour les radiographies panoramiques.

    En plus de diminuer les radiations, d’obtenir des images plus claires, les radiographies numériques n’utilisent pas de produits de développement pour les films. L’environnement s’en porte mieux.

 

Les types de radiographie

            Pour que le dentiste puisse faire le meilleur diagnostic de votre bouche, il doit utiliser différents types de radiographies lui permettant de voir ce qu’il ne peut pas à l’œil nu. L’utilisation de radiographies se fait selon les besoins existants.

  • La radiographie inter proximale

radiographie inter proximale     La radiographie inter proximale est une radiographie qui prend une image des dents postérieures (molaires et pré-molaires). Cette radiographie permet de voir s’il y a des caries entre les dents et de voir les possibles fêlures ou obturations. Cette radiographie peut être prise à chaque année ou aux deux ans selon l’hygiène et la bonne santé du client.

 

 

  • La radiographie périapicale

     Ce type de radiographie permet de voir l’état des racines dentaire et l’état de l’os autour des racines. Surtout utilisé lors de traitements de canaux, la radiographie périapicale n’est pas prescrite à toutes les années. C’est selon les besoins ou pour le contrôle un an après la réalisation d’un traitement de canal sur votre dent.

 

  • La radiographie cephalométrique

     radiographie céphalométriqueCette vue de côté de la tête permet d'analyser et de préparer les traitements en orthodontie. Des mesures sont effectués selon plusieurs points de l'anatomie.

 

 

 

 

  • La radiographie panoramique

radiographie panoramique     La radiographie panoramique donne un aperçu général de toute la dentition ainsi que des os de la mâchoire. Permettant de voir la position et l’orientation des dents permanentes des adolescents, et de voir les dents de sagesse qui sont incluses, ce type de radiographie doit être pris aux cinq ans ou moins en présence d’un élément à risque (dent incluse à surveiller par exemple).

 

  • La radiographie 3D

radiographie 3D     La radiographie en 3 dimensions est utile surtout pour aider le dentiste lors de la planification des traitements en implantologie dentaire. Elle peut être ulitisée pour l’évaluation des articulations temporo mandibulaire ou en présence d’une situation complexe à évaluer la position d’une dent de sagesse par rapport au nerf dentaire inférieur. L’utilisation est selon les besoins.

 

 

 

Où se situent les autres types de radiations versus ceux provenant du domaine dentaire

     Naturellement, les radiations nous proviennent du sol à 78% (majoritairement du gaz radon), de l’ingestion alimentaire à 13% et 9% de radiation cosmique. Selon les endroits sur la terre, notre type d’alimentation, la dose que nous recevons naturellement peut varier. En moyenne, naturellement

     « …Au niveau mondial, la dose efficace moyenne totale provenant du rayonnement naturel est de l’ordre de 2,4 mSv par an et, au Canada, de 1,8 mSv. Dans certaines régions du monde, elle est naturellement plus élevée. Par exemple, sur la côte de Kerala, en Inde, la dose efficace annuelle est de 12,5 mSv. La dose varie en fonction de la source de rayonnement. Par exemple, dans le Nord de l’Iran, en raison des caractéristiques géologiques, la dose peut atteindre jusqu’à 260 mSv par année… »

Source : Site Internet de la Commission canadienne de sûreté nucléaire

 

     L’homme a créé des outils et instruments qui dégagent aussi des radiations. De tous les rayonnements artificiels que l’on retrouve, les radiologies dentaires représentent 3% de ces rayonnements. 56% sont émis par des radiographies médicales, 21% de la médecine nucléaire, 17% de la consommation (micro-onde, voyage en avion, détecteur de fumée, téléviseur) et un autre 3% d’autres sources. Au global, les rayonnements artificiels ne représentent que 19% des rayonnements reçu par la population.

 

charte de radiation 

 

     Voici la dose moyenne annuelle de rayonnement de rayons X reçu (en mSv) en fonction des différents types de travail ou environnement de travail.

Personnel à bord d’un avion commercial :   0.42 mSv

Radiologue :                                                 0.19 mSv

Radiologue (thérapeute)                               0.10 mSv

Technicien en radiologie médicale                0.10 mSv

Dentiste                                                         0.02 mSv

Opérateur de radioscopie des bagages        0.014 mSv

Source : Santé Canada 2014

 

 

     En effectuant 4 radiographies inter proximales, la radiation émise correspond à 0.005 mSv, ce qui est tout près de la radiation reçu naturellement par jour et équivaut à environ un voyage d’une à deux heures en avion. La radiographie panoramique qui est prise aux cinq ans et émet 0.01 mSv de radiation en moyenne.

 

 

Mise en garde

    Il faut préciser que plusieurs facteurs entrent en ligne de compte lors de l’utilisation d’appareil de radiographie et des chiffres données en mSv. Les radiations émises ainsi que le temps d’exposition peuvent varier et être modifier pour donner plus ou moins de radiation selon l’âge de la personne (enfants versus adulte), la corpulence des gens (gros os vs petit os) ou le type de radiographie utilisé.

     Plus que le volume est gros, plus il y a de radiation pour prendre l’image. C’est le cas pour les radiographies en 3 dimensions.

 

Les radiographies dentaires, la conclusion.

     Les radiographies dentaires sont un moyen efficace et indispensable pour le dentiste d’effectuer un diagnostic précis pour les traitements dentaires à effectuer. L’utilisation réfléchie et responsable du dentiste de ne pas vous exposer inutilement aux radiations permet surtout maintenant avec la radiographie numérique, de soigner vos problèmes bucco-dentaire correctement sans hypothéquer votre santé globale.

 

 

 

 

Isabelle Deschênes, dentiste

 Centre dentaire Deschênes logo

 

 

 

  

   Services complets, sourire parfait

 

Commentaires

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire

Afficher tous les articles

PRENDRE RENDEZ-VOUS

HEURES D'OUVERTURE

Lundi:9:00 à 19:00

Mardi:8:00 à 17:00

Mercredi:8:00 à 17:00

Jeudi:8:00 à 16:00

Vendredi:Fermé

nous joindre

Centre dentaire Deschênes
98 Amyot, suite 130
Rivière-du-Loup, QC
G5R 3G3

Le téléphone :  418-860-DENT (3368)
Le télécopieur :   418-860-3390
Le courriel :   info@centredentairedeschenes.net