Maladies dentaires rares

6 Août 2019

Maladies dentaires rares

            Dernièrement en Inde, une équipe de dentistes ont retiré 526 dents dans la bouche d’un enfant de sept (7) ans. Vous croyez peut-être que c’est une fausse nouvelle pour attirer l’attention? Malheureusement pour le jeune patient, c’est un fait réel.

 

Odontome composé

            Le jeune garçon était atteint d’un odontome composé. L’odontome composé est une maladie bien connue, mais qualifiée de « relativement rare ». Ce qui est surtout inusité, c’est le fait de retrouver autant de dents (526) à l’intérieur de la matrice.

radiographie odontome composé

Cette maladie est une forme de tumeur, une anomalie du développement. C’est un sac fibreux et lâche qui contient de multiples petites structures ressemblant à des petites dents. (voir en bas à gauche de la radiographie)

 Dans le cas du jeune garçon, les médecins pensent que la génétique a joué un rôle, malgré qu’ils cherchent aussi d’autres causes possibles externes.

     La seule façon de diagnostiquer cette maladie est par la prise d'une radiographie panoramique que l'on recommande à prendre aux 5 ans.

Radiographie dentaire du jeune patient indien de 7 ans.

 

amélogenèse imparfaiteAutre maladie rare

            Comme la présence d’autant de dents avec un odontome composé, il existe beaucoup d’autres possibilités de maladies dentaires qualifiées de rares. Par exemple, un cas a attiré l’attention des médias au Québec en 2017, car le jeune patient avait l’amélogenèse imparfaite.

            L’amélogénèse imparfaite est une maladie génétique rare qui affecte le développement de l’émail des dents. Il en découle entre-autre, une hypersensibilité et une malformation des dents. L’histoire a fait les manchettes, car la Régie d’Assurance Maladie du Québec ne voulait pas couvrir les frais pour traiter ce cas, jugeant les réparations nécessaires plus esthétiques que curatives.

 

Importance d’un rendez-vous préventif

            Le fait de visiter son dentiste annuellement permet de diagnostiquer dès le début, les maladies dentaires qu’elles soient rares ou non. Ainsi les interventions, si elles sont nécessaires, peuvent se faire rapidement. Une intervention rapide permet de diminuer ou d’éliminer l’avalanche de problèmes et symptômes si la maladie n’est pas diagnostiqué dès son apparition.

            Plusieurs outils sont disponibles pour les dentistes pour les aider à diagnostiquer comme la radiographie numérique, le Velscope, la caméra intra-orale, etc…

            N’hésitez pas à communiquer avec votre dentiste pour procéder à un suivi dentaire annuel pour vous et votre famille.

 

Isabelle Deschênes, dmd

 Centre dentaire Deschenes logo

  Services complets, sourire parfait

 

 

 

Source

Article de SciencePost sur l'odontome composé: https://sciencepost.fr/des-dentistes-extraient-526-dents-de-la-bouche-dun-garcon-de-7-ans/

Radiographie de l'odontome composé: https://fr.news.yahoo.com/inde-526-dents-trouv%C3%A9es-bouche-092344319.html

Article ju journal le Soleil sur l'amélogenèse imparfaite: https://www.lesoleil.com/actualite/sante/trouble-dentaire-rare--le-combat-dune-mere-2c9c7f4fd71d4f97cf11767247377299

 

Commentaires

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire

Afficher tous les articles

PRENDRE RENDEZ-VOUS

HEURES D'OUVERTURE

Lundi:9:00 à 19:00

Mardi:8:00 à 17:00

Mercredi:8:00 à 17:00

Jeudi:8:00 à 16:00

Vendredi:Fermé

nous joindre

Centre dentaire Deschênes
98 Amyot, suite 130
Rivière-du-Loup, QC
G5R 3G3

Le téléphone :  418-860-DENT (3368)
Le télécopieur :   418-860-3390
Le courriel :   info@centredentairedeschenes.net